un ancien élève de 6ème amoureux de son prof tente sa chance 20 ans après

prof

En classe de sixième, je me souviens avoir eu pour professeure de français une belle dame. Quand elle écrivait au tableau, rien que son dos nous donnait de voir un beau spectacle ! Élève timide, j’avais 12 ans et déjà, je savais que ce sentiment étrange que faisait grandir mon professeur en moi à chaque fois que je la voyais, c’était de l’amour.

En plus d’être belle, elle avait une sacrée maîtrise de la langue de Molière, un don d’enseigner : de quoi me rendre plus amoureux, moi qui rêvais déjà d’écriture. Mais diantre, à cause de l’écart d’âge et de sa posture d’enseignante qui créaient un pont de mythe sacral d’avec l’élève “gbao” que j’étais, je savais que c’était un amour impossible…

Mais ce soir, contre toute attente, après une vingtaine d’années, j’ai revu ma prof de français par un coup de circonstance hasardeuse. Elle n’avait pris aucune ride. Toujours belle. Appétissante. Quant à moi, je n’étais plus cet élève de sixième timide…

J’étais un homme maintenant, capable de jeter mon hameçon dans toutes les eaux. Alors, lorsqu’après deux échanges ma jolie prof me reconnut, je me surpris à la regarder spontanément avec appétit en disant une prière : « Oh mon Dieu, faites qu’elle ne soit pas encore mariée, ou dans le pire des cas, qu’elle soit VEUVE ou DIVORCÉE ! »

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
11 Dr Congo

COVID-19 : 3 milliards de francs pour suppléer aux manques à gagner des établissements de prise en charge

Next Article
Vital Kamerhe

RDC : Vital Kamerhe saisit l'ONU pour dénoncer sa détention arbitraire

Related Posts
Total
0
Share
Enable referrer and click cookie to search for pro webber