Tueries à Irumu et drame de Kamituga: le FCC en appelle à l’implication des autorités compétentes

Fcc Rdc1
Fcc Rdc1

Le Front Commun pour le Congo (FCC) n’est pas resté indifférent face aux drames qui ont frappé la partie Est du pays cette semaine.

Ce regroupement politique cher à Joseph Kabila s’est attardé sur le massacre à Irumu qui a fait plusieurs dizaines de morts et sur l’éboulement des carrés miniers à Kamituga (Sud-Kivu) qui a provoqué la disparition d’environ 50 personnes.

“La plateforme chère à Joseph Kabila demande aux autorités compétentes de prendre des mesures sécuritaires appropriées afin d’éviter ce genre de catastrophe, et humanitaires pour soulager tant soit peu les familles des victimes”, a dit Néhémie Mwilanya, coordonnateur du FCC.

Pour rappel, une cinquantaine de creuseurs artisanaux sont morts le vendredi 11 septembre à Kamituga, environ 150 kilomètres au Sud-Ouest de Bukavu dans la province du Sud-Kivu.

GNM