Tribune: L’Union Sacrée de la Nation peut-être déjà piégée ?

Img 20210114 Wa0010
Img 20210114 Wa0010

Tous les Congolais et même des non Congolais suivent de près l’évolution de l’USN car, ce qui se passe est une première et tout le monde veut voir comment cela va finir.

Sans revenir sur les péripéties devant conduire à la mise en place prochaine de l’USN, il sied quand même de noter qu’au vu des évènements, la suite ne sera sûrement pas un long fleuve tranquille.

Avec la nomination de l’Informateur, le processus a atteint sa phase B, la phase A étant celle de lancement de l’idée engendrant la vision dont question. Oui, cet Informateur a été désigné pour identifier une nouvelle Majorité et ce n’est qu’un secret de polichinelle car, cette Majorité, on l’a veut différente de celle FCC-CACH, bref, on l’a veut Union Sacrée de la Nation, donc composée des Volontaires de la République. Des Congolais qui refusent la chute brutale et totale de l’État.

Cette Volonté Commune de chercher à sauver l’État en danger, ne peut que requérir quelques sacrifices dont Primo; l’acceptation par l’État à travers le Parlement de ne pas invalider tout Député qui irait rejoindre l’USN sans l’accord de son Parti ou Regroupement pour rassurer ceux qui restent par peur de cet aspect. Surtout qu’il y a jurisprudence malheureuse en la matière.
Secundo ; que ces Députés et Regroupements Politiques qui viennent, se disent que personne n’a gagné quoique ce soit pour exiger des dividendes quelconques de manière démesurées même si c’est vrai que l’on ne mettra pas tout le monde sur le même piédestal car, dans la Gouvernance à Majorité Parlementaire, sont privilégiés ceux qui sont présents au Parlement.

A ce jour, que se passe-t-il ?

Avec la phase B ayant trait à la nomination de l’Informateur, peut-on dire que les choses avancent réellement et dans le bon sens ?

•Qu’en est-il des Adjoints collés à l’informateur?
•Quid des Conditions contenues dans les différents Cahiers des Charges?
•Y a-t-il oui ou non un risque d’explosion ? Et quel pourrait être la Stratégie de ceux qui perdent les pédales ?

Je vais donc essayer de réfléchir à haute voix sur toutes ces questions.

1/ Nomination des Adjoints à l’informateur.

J’avoue que quand j’ai vu le message ayant trait à cette nomination ou désignation, je me suis dit que c’était un Fake news comme on le connait en abondance ce dernier temps. Mais, au fur et à mesure que le temps passait, je découvre que c’était une vérité. Je me suis posé des questions sur l’opportunité de cette nomination car, à mon sens, il n’y a pas plus facile travail que celui d’informateur qui consiste à consulter toutes les forces en présence à l’Assemblée Nationale, leur demander leurs camps et faire la sommation et déclarer ainsi la Majorité et l’Opposition.

A-t-il pour ça besoin des Adjoints ? Ceux-ci joueront quel rôle ? Plus pire encore, pourquoi ont-ils été désignés par Zone Géographique ? Quelle corrélation peut-il y avoir entre identifier les Regroupements politiques ou Partis politiques censés avoir un caractère national et la subordination à une gestion provinciale ou linguistique ? Même la Constitution n’en fait pas cas à son article 78. Autant des questions à élucider.

2/ Quid des conditions contenues dans les différents Cahiers des Charges.

De la phase A concernant le lancement de l’idée conceptrice de la vision devant aboutir à l’USN (marquée par des timides ralliements et la défenestration du Bureau Mabunda), à la phase B portant sur la nomination de l’Informateur, nous pouvons dire que nous venons de passer à la phase C qui porte elle, sur des ralliements massifs, sérieux, visibles et à la limite consistant.

C’est à partir de cette phase C avec ses nombreux et surprenants ralliements que l’on commence à entendre parler des cahiers des charges des arrivants. En Politique, c’est de bonne guerre mais, c’est un aspect à traiter avec sérieux et de préférence avant le passage à la phase De qui à mon sens devra porter et on ne le dira jamais assez à la matérialisation de cette idée par la mise en place du Contenant, donc la Forme (car, il faudra faire signer à tous ces Arrivants un Pacte Républicain spécifiant clairement que par cette signature, l’on souscrit librement et volontairement sans poser trop des conditions pour sauver la Nation) de l’USN, le Contenu (la vision et l’état d’esprit) étant déjà connu.

L’expression Cahiers des charges est à la mode ces deux dernières semaines et entre ceux qui le disent tout bas et ceux qui le disent tout haut, tous visent la même chose. Je vais tenter d’interpréter le sens donné à cette expression par l’un des groupes ralliés le plus important, en l’occurrence Ensemble pour la République.

Dans ma précédente tribune, j’avais dit à propos de l’invitation des Sieurs BEMBA et KATUMBI exactement ceci : « On peut noter que cette invitation a été voulue visible. Ce qui a donné l’impression dans un premier temps, d’une réduction de l’USN à un précarre qui pourrait se révéler exigeante après… »

C’est parce que j’ai été frappé par l’organisation de ce voyage de deux responsables car, j’aurais appris que le Président KATUMBI est parti de Lubumbashi à Gemena prendre le Président BEMBA pour faire route ensemble vers Kinshasa et repartir ensemble passer la soirée à Lubumbashi avant que l’avion du Président Moïse ramène le Président Jean Pierre à Gemena. Cela peut paraître anodin mais, l’on est en droit de se demander s’ils ne font pas Cause Commune, surtout au vu des différentes déclarations qui ont suivi.

Nous avions tous entendu l’honorable Christian MWANDO déclaré le dimanche 03 Janvier 2021 devant le Chef de l’État ce qui suit : » De la prise en compte de nos préoccupations qui seront contenues dans le cahier des charges additif, nous scellerons notre partenariat… »

Ce qui me pousse à penser que le 1er entretien ne s’est peut être pas soldé comme il le fallait. Ce qui a nécessité un rajout ou modification du précédent cahier des charges dont, de la prise en compte des conditions posées, dépendra le ralliement ou même non de Ensemble pour la République. Ceci, tenant aussi compte des différentes déclarations des uns et des autres, même en interne, allant dans le sens de poser quelques préalables. De là à penser à une Facturation de GENÈVE, il n’y a qu’un pas à franchir… Je ne confirme rien mais, je réfléchis seulement à haute voix.

Je suis donc en droit d’avoir peur pour la suite car, l’on risque de sortir de l’idée conduisant à ce Revirement Politique Historique.

Il sied donc, de rappeler à tous que l’USN est née de la volonté de rassembler ceux que moi j’appelle les Volontaires de la République. C’est à dire, des gens qui acceptent de se sacrifier, alors se sacrifier pour sortir le Pays du gouffre. Ce qui requière une certaine modestie dans les exigences pouvant découler d’un éventuel Poids Politique.

Toutes ces guéguerres internes dans certains groupes politiques entre Anciennes et Nouvelles Figures Politiques ou entre Jeunes et Vieux n’a pas lieu d’être à mon sens car, j’ai toujours pensé moi et crû qu’il existe des Jeunes à l’Esprit vieux et des Vieux à l’Esprit jeune. D’ailleurs nous avions tous lu dans une célèbre Revue que celle ci s’adressait aux jeunes de 7 à 77 ans… Et alors, qui dit mieux ? A partir de quand on cesse d’être jeune et à partir de quand l’on devient vieux? La Jeunesse ou la Vieillesse, c’est dans l’Esprit. On trouve aussi des Jeunes complètement étourdis et des Vieux intrinsèquement lucides. Utilisons chacun par rapport à ses Capacités.

En parlant des Anciennes Figures, dois je rappeler qu’une vieille figure du Journalisme par exemple, apparaît forcément comme une Nouvelle figure en politique et vice versa. Est-ce pour autant qu’il devient un bon politicien ? Je ne cautionne pas la médiocrité ou les détournements mais, arrêtons de jeter toujours en pâture ces politiciens qui ont le courage d’affronter les difficiles réalités de l’exercice du pouvoir.

Il importe et j’insiste, de bien comprendre les fondamentaux qui ont conduit à la nécessaire mise en place d’une Union Sacrée de la Nation. Nous devons plus voir l’intérêt général en lieu et place de sauter sur l’occasion pour chercher à tirer politiquement des dividendes démesurées, comme ceux qui ont réuni hier le 12/Janvier/2021 des Députés de l’Ouest (sic !) pour se refaire une santé politique à travers la Primature qu’ils visent. Au vu de tout ceci,

3/ Y a-t-il oui ou non un risque d’explosion ? Quel pourrait enfin être la stratégie de ceux qui perdent les pédales ?

Chaque jour qui passe, me pousse aussi à me poser la question sur le danger de certains ralliements, même si on ne peut empêcher tout Congolais qui le veut, de participer à l’effort de redressement de la Nation. Mais, sont ils tous sincères ? N’oublions pas que l’Arche de Noé a mis côte à côte Lions et Antilopes mais, dans ce cas ci, l’Esprit Saint aidant, personne ne pouvait bouffer l’autre car, ils étaient appelés à assurer la reproduction des espèces après le déluge exactement comme tous ces politiciens qui arrivent avec ou sans agenda caché et qui sont appelés à travailler pour la Refondation de l’État et non sa disparition.

Ceux qui, il y a peu s’étonnaient que les gens misent sur un fœtus, viennent à leur tour malgré que cet enfant n’est toujours pas né. Belle leçon ! Néanmoins, leur ralliement devra quand même pousser à la prudence car, ne s’agit-il pas là d’une Stratégie d’envahissement pour ne pas dire d’étouffement ? Certains peuvent se dire que les carottes étant cuites, à quoi bon d’emmener tous ces Sièges à l’Opposition alors que si l’on rallie L’USN en étant porteurs des sièges, nous bénéficierons à coup sûr des Postes qui nous permettront d’avoir des Moyens que nous pouvons utiliser contre le Président TSHISEKEDI en 2023 ? Je ne dis pas que ceci doit être forcément vrai mais, c’est un simple raisonnement à haute voix comme je me suis décidé de le faire.

Oui, il y a risque que tout ceci finisse en eau de boudin si l’on y prend garde et si on y met pas des garde-fous car, visiblement, les Objectifs des uns et des autres ne sont pas les mêmes.
Toutefois, si la carotte est épuisée, vous avez le Bâton qui peut faire le reste Monsieur le Président.

Hubert THETIKA
Député National Honoraire
Analyste Politique

Total
5
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
RDC : J'ai été arrêté comme un vulgaire vendeur de poulet (Lambert Mende)

Enjeux politiques : Invité de rejoindre l'Union sacrée par Mende, le FCC refuse

Next Article
Img 20210114 Wa0006

Kasaï Central : l'heure est au bilan pour le du projet de Renforcement des infrastructures socio économiques

Related Posts
Total
5
Share