Rompant avec son prédécesseur, Tshisekedi cherche une nouvelle base parlementaire

Felix Tshisekedi President Compressed
Felix Tshisekedi President

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, a demandé à un sénateur de déterminer s’il pouvait constituer un nouveau bloc de partisans au parlement qui pourrait l’aider à sortir un cabinet dominé par les partisans de son prédécesseur, Joseph Kabila.

Tshisekedi a décidé le mois dernier de mettre fin à une coalition de partage du pouvoir maladroite dans laquelle il a été contraint avec Kabila, qui a démissionné en janvier 2019 après 18 ans de mandat mais dont les alliés contrôlaient toujours les majorités au parlement.

Tshisekedi affirme que les divisions au sein de l’alliance ont contrarié ses efforts pour lutter contre la violence armée dans l’est riche en minéraux, réformer le système judiciaire et obtenir le soutien financier du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale.

En réponse, il a tenté de convaincre les membres de l’alliance de Kabila de passer à un nouveau bloc politique, connu sous le nom d’Union sacrée, qui soutiendra son programme.

Tshisekedi a enregistré une victoire rapide le 10 décembre lorsque la chambre basse du parlement a voté la destitution d’un allié de Kabila à la présidence.

Tard jeudi, il a nommé le sénateur Modeste Bahati comme facilitateur dont la tâche sera de déterminer si l’Union sacrée a le soutien d’une majorité de législateurs.

Bahati aura un mandat de 30 jours, qui peut être renouvelé une fois, a déclaré la présidence dans un communiqué.

Si Tshisekedi réussit, la nouvelle majorité parlementaire pourrait lancer une motion de censure contre le gouvernement du Premier ministre Sylvestre Ilunga, un allié de Kabila.

Tshisekedi, un opposant de longue date à Kabila, a remporté le poste en battant le successeur choisi par Kabila aux élections de décembre 2018, alors même que des observateurs indépendants ont déclaré qu’un autre candidat de l’opposition avait gagné.

Total
4
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
Adf

Nord-Kivu : La milice ADF tue au moins 25 personnes

Next Article

BENI/eringeti : 22 civils ont de nouveau été abattus par les ADF

Related Posts
Total
4
Share