RDC: UDPS, UNC et MLC S’Organisent Et Craignent Un «chaos général» en Ituri

Après Ensemble pour le changement, la plateforme électorale autour de Moïse Katumbi lancée lundi 12 mars en Afrique du Sud, un autre regroupement de l’opposition est en chantier en RDC. Il est composé de l’UDPS, l’UNC et le MLC et alliés. Hier à Kinshasa, Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe et Eve Bazaïba ont rendu public la déclaration de cette nouvelle plateforme de l’opposition. Ils ont également dit leur disponibilité à accueillir d’autres adhérents.

L’UDPS-UNC-MLC et alliés veulent des élections en décembre 2018. Et ces partis dénoncent la préparation d’un chaos généralisé à partir de l’Ituri. Eve Bazaïba, la secrétaire générale du MLC, l’a dit : « Il s’agit d’une instrumentalisation ethnique pour déclencher la guerre entre les Hemas et les Lendus dans le but inavoué de semer le chaos avec notamment comme conséquence le déplacement des populations loin de leur lieu d’enrôlement. »

RFI