RDC : Steve Mbikayi, soutien ou piège dans l’union sacrée ?

Steve Mbikayi 12

Un virement à 180°, c’est tout ce qui suffi à définir la traversée de Steve Mbikayi de son camp vers celui d’en face. L’actuel ministre des affaires humanitaires, était très critique à l’égard de l’initiative du chef de l’État de mettre en place un autre système de gouvernance basé sur sa vision, via ce qu’il a appelé « Union Sacrée de la Nation ». Le patron du Parti Travailliste en est devenu contre toute attente, un grand défenseur, défenseur des valeurs qu’il apprend à peine à connaître. Beaucoup ont du mal à comprendre ses vraies motivations, et d’aucun ne se doute sur des pensées obscures, un agenda caché, que Steve Mbikayi serait porteur.

Arrivé il y a moins d’une semaine, Steve Mbikayi est déjà aux commandes des petites manœuvre. Il a lancé une nouvelle force (Front Patriotique 2023), au sein de l’union sacrée qu’il a d’ailleurs rejoint sans une rencontre formelle avec le chef de l’État, comme l’a fait son camarade du FCC, Lambert Mende. Il chante son adhésion à distance, sans côtoyer ceux qui en prennent en acte. “Front Patriotique 2023. Des élus nationaux et provinciaux, partis politiques et personnalités favorables à l’union sacrée se sont réunis à Kin ce mercredi 13/ 01/2021. Objectifs: œuvrer pr le progrès social des congolais et la candidature de Fatshi en 2023. FP 2023 arrive !”, annonce-t-il sur son compte Twitter.

Mais ce qui intrigue, c’est ce qu’au sein de l’union sacrée, personne ne parle de la candidature unique en 2023. Le président de la République lui-même, l’a dit et répété, “qu’il s’agit pas d’un parti politique ou d’un regroupement politique, mais un rassemblement de toutes les forces vives et dignes fils du pays engagés à travailler pour seul intérêt supérieur de la nation, autour de la vision du chef de l’État”. Que cache alors l’idée de Steve Mbikayi ? N’est pas une tentative à glisser un caillou dans le moyeu de cette nouvelle machine politique ? A-t-il vraiment conscience de ce que représente sa démarche, quand on sait l’histoire de candidature unique a divisé la coalition Lamuka, à Genève, elle qui avait pourtant l’air d’être soudée que l’union sacrée.

Il est donc probable que suite à ses propos tendancieux et pernicieux à l’excès, Steve Mbikayi soit un problème à gérer avec beaucoup d’agilité, plutôt qu’une contribution à la matérialisation de cette vision. Par le temps qui court, ses vraies motivations seront peut-être connues, déjà les premiers signes. Il adhère à l’USN non pas parce qu’il veut servir le peuple comme l’entend Félix Tshisekedi, mais parce qu’il a été déçu au FCC. Il quitte le camp de Joseph Kabila en chargeant la coordination Mwilanya comme responsable de son naufrage.

Rédaction : Congoactu.net

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
Bureau Dage Ass

RDC : Ce que les députés FCC reprochent à ce bureau d'âge

Next Article
Aimé Kilolo

Crise politique : Aimé Kilolo appelle au dialogue entre Kabila et Tshisekedi

Related Posts
Total
1
Share