RDC-Proposition de loi n’autorisant la présidence qu’à un congolais de père et de mère: Jean-Claude Muyambo invite la population à barrer la route à la démarche de Noël Tshiani

unnamed (12)

Le président national de la Solidarité congolaise pour la démocratie (SCODE), Jean-Claude Muyambo a réagi ce jeudi 20 mai à Lubumbashi sur la proposition de loi de Noël Tshiani, n’autorisant la présidence de la République démocratique du Congo qu’à un candidat de père et de mère de la nationalité congolaise.

En effet, le bâtonnier Jean-Claude Muyambo appelle à une mobilisation générale contre la démarche de Noël Tshiani sur la nationalité congolaise pour être président de la RDC.

Cet ancien ministre de la prévoyance sociale estime que l’idée de l’homme du Plan Marshall paraît comme une distraction pour le peuple congolais, et c’est un non événement de verrouiller la présidence.

« La question de nationalité n’est pas opportune actuellement. C’est une forme de distraction que le peuple ne veut pas entendre. Nous devons éviter la politique du corbeau et de renard de ceux qui pensent qu’il faut être congolais de père et de mère. À l’époque de Mobutu, il avait tout le monde, sans chercher à savoir si tel est congolais de souche ou pas, c’était ça sa force. Aujourd’hui, nous ne voulons pas de gens qui viennent pour distraire le peuple, mais plutôt de ceux qui viennent avec des projets de développement, pas de flatteurs », a déclaré Jean-Claude Muyambo.

La priorité, dit-il, pour le chef de l’État, c’est la paix et la sécurité. « Nous ne voulons pas qu’on l’embrouille avec des propositions de loi qui ne tiennent pas debout, dont la question de la congolité. Il n’est pas temps de chercher à savoir qui est et qui n’est pas congolais. Moi Muyambo, je soutiens le Président Félix Tshisekedi mais je n’accepte pas que quelqu’un apporte de telles initiatives de division », a fait savoir le leader du parti SCODE, qui dit soutenir Félix Tshisekedi dans son combat d’instaurer la paix.

Notons que cette proposition de l’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2018 sur l’accès à la magistrature suprême en RDC par la détention de nationalité congolaise de père et de mère fait grand bruit au pays. Les pro et anti-Noël Tshiani s’attaquent de jour en jour par des médias interposés.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Previous Article

RDC : « La posture de Paul Kagame est l’attitude d’un accusé plaidant non coupable » (Kabund)

Next Article
ezgif.com gif maker (2)

La recrudescence de la violence dans l'est instable de la RDC a des racines profondes

Related Posts
Total
0
Share