RDC : Nouveau PDG nommé au Katanga Mining (TSX: KAT)

Jeff Gerard, de Glencore, prendra ses fonctions le 2 mai prochain, en remplacement de Danny Callow, devenu PDG à la mi-janvier, mais démissionnant en tant qu’administrateur et dirigeant.

Callow avait remplacé Johnny Blizzard, qui avait démissionné en décembre dans le cadre de la transaction entre le Katanga et la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario , d’un montant de 30 millions de dollars (22,4 millions de dollars américains) , au sujet de fausses déclarations et d’informations relatives à ses opérations en République démocratique du Congo. 
 
Gerard et Callow ont tous deux été nommés dans le cadre d’un contrat de services de gestion conclu avec Glencore International AG en janvier “afin de mieux refléter la nature intégrée des activités de Katanga et de GIAG et d’améliorer les contrôles existants”.

Callow travaillait depuis 12 ans pour les opérations de cuivre de Glencore en Afrique.

Gerard assumera également la place de Callow au conseil d’administration.

Gerard a rejoint Katanga en provenance de Glencore Coal, où il était responsable du développement à Sydney depuis la fusion de Glencore avec Xstrata en 2013.

Il sera également responsable des actifs de Glencore en RDC et supervisera l’autre opération du groupe en RDC, Mutanda Mining.

Le président non exécutif, Hugh Stoyell, a souhaité la bienvenue à Gerard et a remercié Callow pour son importante contribution, notamment la mise en service réussie du projet de lixiviation du minerai complet du Katanga dans son exploitation de cuivre Kamoto, détenue en majorité.

Reprise des exportations limitées de cobalt

Kamoto a pu reprendre une quantité limitée d’exportations de cobalt de la RDC cette semaine, a annoncé lundi le Katanga.

Le cobalt s’était conformé à la réglementation concernant les concentrations d’uranium et représentait environ 22,5% du cobalt produit depuis janvier 2019, a déclaré Katanga.

La société étudie toujours des solutions intermédiaires et à long terme pour remédier à l’uranium contenu dans son hydroxyde de cobalt, ce qui a entraîné la suspension de toutes les ventes et exportations de cobalt en novembre. 
 
Les actions du Katanga changeaient de mains à 1,80 $ CAN il y a un an et tombaient à 36 cents en novembre.

Ils ont fermé inchangés hier à 48c pour capitaliser à 915,5 millions de dollars.