RDC : Le FCC sent venir la motion de censure contre le premier ministre

Sylvestre Ilunga Ilunkamba
Sylvestre Ilunga Ilunkamba

Alors que s’est ouverte la session extraordinaire ce mardi 05 décembre sous des vives tensions, le Front Commun pour le Congo, peut effectivement s’en mordre les doigts. Nouvelle bataille perdue, une de plus. Les députés FCC ont tenté de retirer le contrôle parlementaire, point inscrit à l’ordre de cette session.

Pour eux, la session n’est censée porter uniquement sur l’examen de la pétition contre le questeur du bureau sortant, l’organisation de l’élection et installation du bureau définitif de la chambre basse du parlement. Le FCC craint que, le contrôle parlementaire ne puisse finir par la motion de censure contre le premier ministre, qui reste visiblement, la dernière béquille de la Kabilie, avant son effondrement.

Ce mardi, plusieurs élus du Front Commun pour le Congo chauds comme de la braise, nerfs tendus, ont poussé la voix pour protester contre l’inscription de ce point suspicieux parmi les matières à aborder, mais c’était sans compter sur l’intransigeance du bureau d’âge et la majorité des députés ayant basculé à l’autre bord, au camp présidentiel. La crainte du FCC est bien réelle, car depuis plusieurs jours, il se murmure une motion de censure contre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, qui serait à l’initiative du député Daniel Mbau du MLC. Certains députés de l’union sacrée ne le cachent plus.

La chute du gouvernement ILUNKAMBA par une motion de défiance pourrait constituer un tournant décisif dans la vie politique du Congo. La sérénité est totale à l’union sacrée qui compte en finir avec l’exécutif dans le peu de temps accordé par la cour constitutionnelle au bureau d’âge pour la tenue de cette session extraordinaire. “Il y a beaucoup d’urgence au pays. Et la motion de censure contre Ilunkamba ne devrait pas attendre l’installation du bureau définitif”, a lâché un élu au sortir de la plénière de ce mardi.

Ayant déjà assisté impuissament à la chute du bureau Mabunda, le FCC redoute une nouvelle humiliation, et tente de resserrer les lignes sous la coordination (provisoire) de Raymond Tshibanda, figure de proue de la politique congolaise, même si cette bataille s’annonce dure à gagner.

Rédaction : Congoactu.net

Total
3
Shares
Previous Article
Bagarre à Lassemblée Nationale 678x381

honte l’Assemblée nationale : Didier Manara, président du groupe parlementaire PPRD, a renversé la tribune peu avant de se livrer aux bousculades.

Next Article
Dcmp 3

Sport : Coupe de la CAF, Victoire et qualification pour le Daring Club Motema Pembe

Related Posts
Total
3
Share
Enable referrer and click cookie to search for pro webber