RDC : « le FCC était un mort-né, et je l’avais dit… » (Matata Ponyo)

Matat

Le Premier Ministre honoraire de la RDC, Augustin Matata Ponyo a dans une tribune intitulée « ce que je pense » parue ce vendredi, fait une série de révélations et des déclarations inédites.

D’abord au sujet du Front Commun pour le, sa famille politique, Mapon déclare avoir dit que cela était un mort-né depuis sa création. “ Front Commun pour le Congo (FCC) était un mort-né, et je l’avais dit aussi tôt qu’il a été créé. Il ne fallait pas être prophète pour le prédire”, a-t-il révélé.

Il poursuit en disant qu’à l’heure actuelle, le FCC devrait soit disparaître, soit se restructurer. Ceci après avoir perdu l’élection présidentielle de 2018, au cours desquelles, Emmanuel Ramazani Shadary était porté candidat. _“Malheureusement, le candidat le plus nanti n’a été en mesure de gagner les élections. Dès cet instant, le FCC devait soit disparaitre au profit d’une autre organisation qui devait être créée, soit se structurer profondément pour retrouver l’âme et l’esprit…”, a dit le sénateur Matata Ponyo

Total
8
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
Fb Img 1610117072732

RDC : Tueries à l'Est - Un député demande à l'auditeur général des FARDC d'enclencher une enquête sur l'affairisme de certains officiers militaires.

Next Article
Felix Tshisekedi (2)

RDC : Félix Tshisekedi invité en Israël cette année

Related Posts
Total
8
Share