RDC : La veuve de Delphin Kahimbi détenue à nouveau après l’acquittement

delphin kahimbi 768x512

L’épouse d’un ancien chef des services de renseignement de la République démocratique du Congo décédé l’année dernière dans des circonstances peu claires a déclaré mercredi qu’elle avait été de nouveau détenue, quelques jours après avoir été acquittée de son meurtre.

Les forces de sécurité “sont arrivées chez moi hier et m’ont emmenée avec ma mère au parquet de la Gombe, où j’ai passé la nuit”, a déclaré à l’AFP Brenda Nkoy par téléphone, faisant référence à un quartier de la capitale Kinshasa.

Nkoy était marié au patron du renseignement et ancien chef adjoint des forces armées Delphin Kahimbi, un bras droit de Joseph Kabila, qui a dirigé la République démocratique du Congo d’une main de fer pendant 18 ans jusqu’en 2019.

Son avocate Mulumba Tshivuadi a déclaré à l’AFP qu’elle était “accusée d’une tentative d’évasion qui aurait eu lieu le 30 mai, huit jours avant son acquittement”.

Nkoy faisait partie de la douzaine de personnes acquittées lundi du meurtre par les juges. Les procureurs avaient réclamé la peine de mort.

Son mari, l’ancien chef du renseignement militaire, est décédé subitement à l’âge de 50 ans le 28 février de l’année dernière. Il avait fait l’objet de sanctions de l’Union européenne pour violation de ses droits.

À l’époque, Nkoy avait déclaré que Kahimbi était décédé d’une crise cardiaque, mais le président sortant Félix Tshisekedi a déclaré peu de temps après qu’il avait été “pendu”.

Redaction / congoactu.net

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Previous Article
Kinshasa Coronavirus

Kinshasa: Covid-19, Gentiny Ngobila interdit tout rassemblement de plus 20 personnes

Next Article
Thumbs B C Ba43b630f14b5da7be19adf32628b4a4

RDC : Les milices ADF blâmées pour de nouveaux morts parmi les civils

Related Posts
Total
0
Share