RDC : avec 237 milliards CDF mobilisés, le FPI réalise les meilleures recettes des Comptes spéciaux au premier semestre 2020

FPI

Au premier semestre 2020, le meilleur score dans la rubrique Recettes des Comptes spéciaux a été réalisé par le Fonds de promotion de l’industrie (FPI), mobilisant ainsi 237,0 milliards de francs congolais contre une prévision linéaire de 196,4 milliards de FC (120,7% de taux de réalisation).

Ce score réalisé est le fruit du management impulsé par le Comité de gestion dirigé par Patrice Kitebi, depuis leur entrée en fonction au sein de cet établissement.

Il y a une année, le FPI a été doté d’un logiciel de déclaration en ligne de la Taxe de promotion de l’industrie (TPI). Et ce, avec l’objectif d’améliorer, de simplifier et de fiabiliser les procédures de recouvrement de cette ressource.

Cet outil offre donc au FPI la traçabilité, l’exhaustivité et la fiabilité des données des déclarations en ligne de la TPI locale par les opérateurs économiques œuvrant dans le secteur industriel.

Il y a lieu de préciser que la Taxe de promotion de l’industrie (TPI) locale est générée par les entreprises industrielles et commerciales qui réalisent la production et la vente des produits locaux. Elle est non seulement générée mais aussi versée par l’entreprise opérante. Le taux de perception est fixé à 2% du prix de revient industriel de tout article produit et/ou vendu par l’entreprise concernée.

Le bas du tableau de ces résultats rendus publics par le ministère du Budget est occupé par le Fonds de promotion du tourisme (FPT) qui, lui, n’a mobilisé que 0,4 milliards CDF avec un taux de réalisation de 5,2%, si l’on considère une prévision linéaire de 7,6 milliards de CDF.

Dans le classement, le FPI est suivi du Fonds national d’entretien routier (FONER) avec 75,6 milliards de CDF mobilisés contre une prévision linéaire de 219,5 milliards de CDF, soit un taux de réalisation de 20,5%.

Les statistiques indiquent que le Fonds de promotion de l’éducation nationale (FPEN) a généré 3,2 milliards de CDF contre une prévision linéaire de 1,6 milliards de C,DF soit un taux de réalisation de 199,5% ; le Fonds de promotion culturelle (FPC) réalise 3,8 milliards de CDF alors qu’on attendait de lui la mobilisation de 8,6 milliards de CDF. Un taux de réalisation de 43,9%.

S’agissant du Fonds de contrepartie, il a réalisé 2,3 milliards de CDF contre une prévision linéaire de 4,2 milliards de CDF, soit un taux de réalisation de 54,0 %. La Régie des voies aériennes (RVA) pour le Go-Pass, a ramené 10,0 milliards de CDF contre une prévision linéaire de 24,2 milliards de CDF, soit un taux de réalisation de 41,1%.

Selon le ministère du Budget, le Cadastre minier (CAMI) a mobilisé 9,4 milliards de CDF sur une prévision linéaire de 9,3 milliards de CDF (100,5% de taux de réalisation).

Pour le Fonds forestier national (FFN), il est signalé la mobilisation de 1,5 milliards de CDF contre une prévision linéaire de 5,6 milliards de CDF, soit un taux de réalisation de 26,4%.

Le Fonds minier des générations futures (FOMIN) s’en sort avec 25,2 milliards de CDF contre une prévision linéaire de 29,8 milliards de CDF, soit un taux de réalisation de 84,4%.

Il faut noter qu’à fin juin 2020, le total des recettes des Comptes spéciaux se chiffrent à 368,5 milliards de CDF contre des prévisions linéaires de 507,3 milliards de CDF, soit un taux de réalisation de 72,7%.

Total
10
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts
Total
10
Share