RDC/ 30 juin: Depuis son arrivée au pouvoir, Félix Tshisekedi n’a jamais reçu les honneurs militaires

Honneur Militaire
Honneur Militaire

A l’issue de l’élection présidentielle de 2018, Félix Antoine Tshisekedi Tsholombo a été élu Président de la RDC avec 38,57% des voix à l’issue du scrutin. Le taux de participation était de 47,55%, et les suffrages valablement exprimés : 18.280.820. Martin Fayulu est arrivé en deuxième position avec 6.366.732 des voix (35,2%). Emmanuel Ramazani Shadary troisième avec 4.357.359 des voix (23,8%).

Félix Tshisekedi est entré officiellement au pouvoir le 24 janvier 2019 après avoir prêté serment devant la cour constitutionnelle. Cinq mois plutôt soit le 30 juin 2019, la RDC a commémoré son 59 anniversaire de l’indépendance. Comme le veut la tradition, chaque le 30 juin, la RDC organise souvent le défilé militaire en présence du président de la république. Fort est de constater qu’il n y aura pas de défilé militaire le 30 juin 2019 pour la commémoration du 59e anniversaire de l’accession de la RDC à l’indépendance.

Le vice-Premier ministre intérimaire en charge de l’Intérieur et de la Sécurité, de l’époque Basile Olongo, l’a confirmé tout en assurant que la décision n’avait pas été prise pour des raisons budgétaires.
“Le défilé du 30 juin, jour de l’indépendance en République démocratique du Congo, qui célèbre ce jour-là la fin de la domination coloniale belge , n’aura pas lieu cette année” a confirmé Basile Olongo dans les médias tant locaux qui internationaux. En revanche, Félix Tshisekedi avait adressé un « discours à la Nation » qui était retransmis par la RTNC, la télévision nationale.

« Nous avons décidé de célébrer plutôt le 60 ème anniversaire en 2020. Le 30 juin prochain, il n’y aura pas d’activités officielles. Ce sera plutôt une journée de méditation, les gens resteront chez-eux. Ce sera une journée sous le signe de la méditation », a précisé Basile Olongo. Cette promesse ne sera pourtant pas réalisée en 2020.

“L’homme propose Dieu dispose” dit-on. Le 10 mars 2020, la RDC a connu le premier cas de l’épidémie du coronavirus, entrainant ainsi la suspension jusqu’à nouvel ordre des activités sur toute l’étendue du pays par Félix Tshisekedi, président de la république démocratique du Congo.

Quelques mois plutôt avant la célébration du 60 ème anniversaire de l’accession de la RDC à la souveraineté tant national qu’international, cette fête est annulée, le budget d’organisation transformé en primes des militaires et personnels soignants.

Conséquence logique, il n’y aura pas de cérémonie officielle pour commémorer le 60 ème anniversaire d’accession à la souveraineté nationale de la République Démocratique du Congo.

Le Chef de l’État, Félix Tshisekedi en a ainsi décidé, au cours de la 35 ème réunion du conseil des Ministres tenue vendredi 12 juin 2020.
Il s’agit pour le chef de l’État, de récompenser la bravoure et l’héroïsme des forces armées et des personnels soignants affectés à la riposte contre le COVID-19 en cette période si particulière.
A cet effet, le Président de la République a instruit le gouvernement à réaffecter le budget prévu pour célébrer la fête de l’indépendance aux primes de ces derniers qui abattent un travail de titan en ce moment où la pandémie du covid-19 paralyse le monde. Entre-temps, le pays est envahi par diverses armées étrangères.

Situation qui n’a pas permis à Félix Tshisekedi, président de la république démocratique du Congo à recevoir les honneurs militaires depuis son arrivée au pouvoir le 24 janvier 2019.

Gilbert Ngonga