Nord-Kivu/ Rutshuru : trois morts dans un accrochage entre les miliciens mai-mai et les FARDC à Nyamilima

Fardc1

Deux mai-mai et un militaire FARDC ont été tués la nuit de jeudi à au vendredi 02 octobre 2020 à Nyamilima. C’est le bilan d’un échange des tirs entre ces combattants mai-mai et des militaires vers 22 heures au quartier Tumaini dans cette partie du groupement de Binza, en territoire de Rutshuru.

Des sources indépendantes à Nyamilima renseignent qu’un combattant mai-mai résiduel du groupe de l’ancien commandant mai-mai Charles Bokande était venu voir sa famille jeudi au quartier Tumaini. Des militaires installés dans ce coin ont été signalés de cette présence. Ils ont alors tendu une embuscade à cet élément.
A 22 heures du jeudi 01 octobre 2020, ils ont ouvert le feu sur Monsieur Consolé qui s’entretenait avec son frère.

S’en est alors suivi un échange des tirs au cours duquel les deux frères sont tombés. L’arme que détenait ce mai-mai a été récupérée par l’armée loyaliste. Nos sources sur place parlent d’un élément FARDC tué lors de cet échange de tirs.

Le porte-parole du secteur opérationnel Sokola II parle d’un accrochage avec des mai-mai résiduels de l’AFRC qui s’étaient infiltrés dans l’agglomération de Nyamilima. Pour le Major Guillaume, l’armée voulait désarmer les mai-mai afin de les mettre hors d’état de nuire.

Le porte-parole de l’armée dit déploré aussi la mort d’un officier. Il rassure que la situation est sous contrôle.

Daniel Muhindo

Total
5
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article

Coronavirus: How to avoid overeating when working from home

Next Article
kabila

RDC: Joseph Kabila prépare-t-il déjà son retour au pouvoir?

Related Posts
Total
5
Share