Nord-Kivu : La milice ADF tue au moins 25 personnes

Adf

Au moins 25 civils ont été tués dans l’est troublé de la République démocratique du Congo, ont annoncé vendredi des responsables locaux, attribuant l’attaque à la tristement célèbre milice des ADF.

L’armée pourchassait les combattants des ADF jeudi lorsqu’ils ont retrouvé les corps de 25 civils, qui avaient été “pris par surprise dans leurs champs le soir du Nouvel An”, a déclaré à l’AFP Donat Kibuana, l’administrateur du territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu.

Le massacre a eu lieu dans le village de Tingwe, à environ huit kilomètres (cinq miles) de la ville d’Eringeti.

Le chef de l’organisation de la société civile à Tingwe, Bravo Mohindo Vukulu, a déclaré qu’au moins 30 étaient morts.

“Les gens étaient allés dans leurs champs pour se préparer au réveillon du Nouvel An, les ADF les ont ramassés un par un”, a-t-il dit.

“Nous avions alerté nos forces sur le passage des ADF de l’est au nord-est d’Eringeti. Ils n’ont pas réagi rapidement”, a-t-il ajouté.

Vaste pays
Les ADF, qui ont vu le jour dans les années 1990 en tant que groupe rebelle musulman ougandais, font partie des dizaines de milices qui sévissent dans les provinces orientales du vaste pays.

Il est blâmé pour la mort d’environ 800 civils au cours de l’année écoulée dans la province du Nord-Kivu, qui borde l’Ouganda.

Le groupe gagne de l’argent notamment grâce au trafic de bois et les responsables de la RD Congo soupçonnent certains militaires d’être complices des violents raids.

Les ADF n’ont jamais revendiqué la responsabilité d’attaques. Mais depuis avril 2019, plusieurs de ses agressions ont été revendiquées par la soi-disant Province d’Afrique centrale de l’État islamique, sans en apporter la preuve.

Les Nations Unies ont déclaré en juillet que les attaques du groupe pourraient constituer des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre.

Total
5
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
Fb Img 1609565697596

RDC : Franck Diongo appelle le Bureau d’âge à inclure les motions incidentielles durant la session extraordinaire pour faire tomber le 1er ministre

Next Article
Felix Tshisekedi President Compressed

Rompant avec son prédécesseur, Tshisekedi cherche une nouvelle base parlementaire

Related Posts
Total
5
Share