Majorité parlementaire : le vrai test, c’est aujourd’hui à l’assemblée nationale

jeanine

C’est aujourd’hui que sera mis un terme à la polémique sur le nombre de députés pro FCC et pro Fatshi au cours de la plénière consacrée à la recevabilité du Budget au lieu de se balancer des chiffres invraisemblables dont la sommation dépasse 500, le nombre total des députés nationaux. On saura une bonne fois pour toute, qui est qui et qui est avec qui. Le reste n’est que spéculation pour le besoin de la cause. Et le comble de l’ironie, ce sont les fervents pourfendeurs de l’Assemblée nationale qui mènent une cour assidue aux députés prétendument nommés.

UNE AUTRE PETITION CONTRE MABUNDA

Après avoir gagné la bataille judiciaire devant le Conseil d’Etat contre Fabrice Puela, Jeanine Mabunda devait de nouveau faire face à une pétition en gestation contre le bureau de la chambre basse qu’elle dirige.

D’après l’auteur de ladite pétition, Crispin Mbindule, son initiative qui aurait déjà récolté plus de 250 signatures de députés toutes tendances confondues, FCC, CACH et Lamuka, sera déposée incessamment au bureau de l’Assemblée nationale.

Dans une sortie médiatique, l’élu de Butembo a fait savoir que plusieurs griefs sont retenus contre la présidente de l’Assemblée nationale notamment, le blocage des initiatives de contrôle parlementaire, la gestion opaque des finances.

Crispin Mbindule a accusé Jeanine Mabunda de multiplier les manœuvres pour empêcher le dépôt de la pétition contre le bureau de l’Assemblée nationale.

Joint mercredi 2 décembre par une radio émettant depuis Kinshasa, le député national Muhindo Nzangi, un de signataires de la pétition, a déclaré que «la requalification de la majorité au niveau du parlement est effective».

Et d’ajouter, « il est donc possible pour le chef de l’État de tenir compte de cette dynamique interne de l’Assemblée nationale pour désigner un informateur qui pourra identifier de manière formelle cette majorité».

Selon Crispin Muhindo Nzangi, la pétition aurait recueilli plus de 250signatures». Ce dernier précise que parmi les signataires de ce document, on retrouve des députés nationaux de toutes les tendances: Cach, Lamuka, Fcc…

« Cette occasion pourra permettre au président de la République de désigner de nouveaux animateurs qui vont devoir répondre de manière efficace aux besoins du peuple congolais «, a conclu Muhindo Nzagi qui ne jure que par la fin du règne des autorités morales qui interfèrent dans la gestion de l’État.

Total
12
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
Felix President

31ème Assemblée générale des Nations unies : Félix Tshisekedi y prend part

Next Article
A Kisangani Jean Pierre Bemba 678x381

Les spéculations politiques aberrantes à propos de la sécurité de Jean-Pierre Bemba

Related Posts
Total
12
Share