Léon Kengo wa Dondo dément son appartenance à l’union sacrée

Quid de l’adhésion du parti “Les Républicains” à l’Union Sacrée de la Nation? La question fait polémique aujourd’hui. Au moment où Michel Bongongo, président du parti, clame haut et fort son adhésion à la méga plateforme de Fatshi, Léon Kengo wa Dondo se dit non informé ni consulté.

 

Au regard d’un communiqué émanant de l’ancien président du Sénat et dont la copie est parvenue à la rédaction de Forum des As, hier mardi 15 décembre, Léon Kengo Wa Dondo indique que la démarche de son bras droit, Michel Bongongo, est cavalière et ne concerne pas sa personne.

 

«Je porte à la connaissance de l’opinion publique que ma personne n’a été ni informée ni consultée à ce sujet. L’opinion publique doit savoir que je me suis retiré de la vie politique active», a rappelé Léon Kengo Wa Dondo.

 

Celui qui a plusieurs fois occupé le fauteuil de Premier ministre sous l’ère de feu le Maréchal Mobutu a cependant indiqué qu’il reste disponible pour donner des conseils et avis à toute tendance pour l’intérêt supérieur de la nation. Telle une église au milieu du village.

 

Il est donc bien évident que, par ce communiqué, Léon Kengo Wa Dondo se positionne comme neutre dans la guéguerre qui oppose actuellement le FCC au CACH. Tel un sage, l’ancien speaker de la chambre haute du Parlement se veut une personne ressource, sans coloration partisane, à laquelle on peut recourir pour de sages conseils.

 

A travers une déclaration faite le dimanche 13 décembre dernier, l’ancien ministre de la Fonction publique, Michel Bongongo, avait annoncé l’adhésion du parti politique « Les Républicains » à l’Union sacrée de la nation.

 

Cette déclaration de Michel Bongongo a provoqué des remous même au sein du regroupement RIA de Léon Kengo Wa Dondo. Le parti politique UDCO de Jean-Claude Masangu dit quitter ce regroupement.

 

C’est son secrétaire national en charge de la jeunesse, Noël Masidi, qui l’a affirmé hier au cours d’une interview accordée à la radio Top Congo. Il affirme que son président national, l’ancien gouverneur de la Banque centrale du Congo, va se prononcer très prochainement à ce sujet.

 

Ci-contre le communiqué de Léon Kengo Wa Doindo

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article

Ituri : 4 civils tués par des rebelles ADF au cours d'une nouvelle attaque sanglante

Next Article
Francine Muyumba

FCC : six sénateurs appellent à la demission de l'équipe Mwilanya

Related Posts
Total
0
Share
Enable referrer and click cookie to search for pro webber