RDC : Le PPRD prêt pour la cohabitation ou les élections anticipées

68958237 1263766910462517 5650150510066401280 N Compressed

Quant au nouvel enjeu à l’Assemblée nationale, le parti de Joseph Kabila et ses alliés disent constater leur majorité parlementaire, malgré quelques cas de transfuges.

Que fera le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), au cas où la proposition de dialogue avec le camp présidentiel, préconisé le mercredi dernier par le Front commun pour le Congo (FCC), ne trouverait pas d’écho favorable ? Le parti cher au président honoraire Joseph Kabila est-il disposé à subir les conclusions des consultations du Président Félix Tshisekedi, attendues dans l’opinion avec beaucoup d’impatience? Voilà, deux questions essentielles, parmi tant d’autres, qui taraudent les esprits dans les rues de Kinshasa.

Sous réserve du prononcé du Chef de l’Etat, le PPRD reste aux aguets. A défaut de pourparlers strictement dans le cadre des mécanismes et des structures prévus par l’accord de coalition FCC-CACH, le parti cher à Joseph Kabila se projette déjà dans deux scénarii. Le premier, il se dit prêt pour la cohabitation avec leurs (anciens ?) partenaires de Cap pour le changement. Mais au cas où cela ne serait pas possible, le Pprd se dit prêt pour les élections anticipées. C’est qui ressort d’une importante réunion que le Secrétaire permanent de ce parti, Emmanuel Ramazani Shadary, a présidée hier jeudi 26 novembre, à l’attention des bureaux des groupes parlementaires PPRD et Alliés.

Selon le communiqué de presse de la cellule de communication du Pprd qui donne cette information, Emmanuel Ramazani Shadary et ses hôtes, se réjouissent que le FCC conserve sa majorité parlementaire. Ce, malgré quelques cas de transfuges bien identifiés et l’aggravation, Ô combien inquiétante des antivaleurs. Le parti dénonce l’achat de consciences de certains députés nationaux, moyennant 7.000$US, alors que la majorité silencieuse moisit dans une misère noire.

Par ailleurs, le numéro 1 de l’administration du Pprd appelle les députés nationaux du parti à la résistance contre toute dérive totalitaire et tentative de violation de la constitution. Compte tenu de la précarité ambiante de la situation politique actuelle, le Pprd exhorte ses députés à ne travailler au Parlement que dans le respect des textes et des institutions républicaines. Sécurité oblige ! Lire ci-contre, ce communiqué de presse tenant lieu de document final sanctionnant ladite réunion.

Total
23
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
Primature: Joseph Kabila écarte Yuma mais propose d’autres caciques

FEC: Albert Yuma réélu président du patronat congolais

Next Article
Img 20201127 Wa0000

GOMA / le président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu à goma après avoir été consulté par le Chef de l’Etat.

Related Posts
Total
23
Share