La France réaffirme son partenariat avec la RDC dans le secteur de la sécurité intérieure

Coopération La France Et La Rdc

La France qui soutient déjà les efforts de la RDC dans le rétablissement de la paix et la sécurité à l’intérieur du pays, et à ses frontières, a réaffirmé dans un communiqué son engagement à continuer à œuvrer aux côtés de la RDC a travers la mise en place du Fichier Criminel des Infractions Constatées et Auteurs Présumés (FCICAP).

Ce programme appuyé par la France depuis 2017 et qui bénéficie du financement de la Direction de Coopération de Sécurité et de Défense (DCSD), a pour but : d’aider les policiers dans leurs enquêtes, d’analyser la criminalité pour orienter l’action des services et d’identifier les auteurs des Infractions par les rapprochements et la signalisation opérés grâce aux relevés dactylographiques et aux prises de photographies, explique un communiqué de l’ambassade de la France en RDC, parvenu à notre rédaction.

Le même communiqué note que, 52 commandants de la PNC dans la ville-province de Kinshasa, ont été déjà à l’utilisation du fichier et aujourd’hui capables de l’alimenter. L’opération s’est étendue puisqu’à ce jour, 1400 officiers de la Police Judiciaire sont également formés toujours sur l’utilisation du FCICAP, et les formations dans les domaines techniques et scientifiques sont en cours.

Le général français de Corps Armée, Thierry Marchand, directeur de la Coopération de Sécurité et de Défense, qui a effectué une visite à Kinshasa, du 05 au 07 janvier dernier, a eu à s’entretenir le 06 janvier, avec le commissaire de la PNC pour la ville-province de Kinshasa et ses adjoints. Il était accompagné de l’ambassadeur de la RDC, François Pujolas. Des entretiens basés essentiellement sur les questions stratégiques de coopération avec la PNC. Le commissaire de la PNC, Sylvano Kasongo, et ses adjoints ont pu effectuer une visite dans les installations actuelles et futures du FCICAP.

Le programme Fichier Criminel des Infractions Constatées et Auteurs Présumés (FCICAP) est déjà en cours d’exécution en RDC. Pour son renforcement, l’ambassadeur de la France en RDC et le DCSD, ont procédé à la remise de matériels nécessaires à sa mise en place, entre les mains du commissaire de la PNC. Il s’agissait par exemple de mobilier, kits de rélevé d’empreinte, et appareils photographiques destinés aux commissariats de Kinshasa. François Pujolas s’en félicité.

Pour finir, le communiqué de l’ambassade de la France en RDC, précise que, l’appui de la France à la France, à la constitution, au fonctionnement et à l’extension du FCICAP permettra à la PNC de renforcer ses procédures d’enquête et sa réponse opérationnelle dans le domaine de la Police Judiciaire, au bénéfice de la population et des victimes de criminalité.

Rédaction : Congoactu.net

Total
4
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
Whatsapp Image 2021 01 09 At 5.07.15 Pm

Equauteur : Le député provincial Clovis Elongama, dénonce l'impaiement des agents et fonctionnaires de l'état et exige la délocalisation de paie

Next Article
Img 20210109 Wa0036

Lubumbashi : Un cas de vol massif signalé dans la nuit de vendredi 08 janvier

Related Posts
Total
4
Share