La CASE demande aux acteurs politiques de privilégier la question électorale lors des consultations

Case

La Commission Africaine pour la Supervision des Elections salue l’option levée par le chef de l’État, Félix Tshisekedi, d’initier des consultations nationales sur les questions qui plombent la bonne marche du pays.

Dans une déclaration publiée ce lundi 26 octobre 2020 et signée par son président a.i., André Kiomba Dibwe Mpo, la CASE demande aux acteurs politiques de privilégier la question des élections au regard de sa complexité liée aux exigences techniques et logistiques de plus en plus robustes et fastidieuses.

Cette structure de la société civile soutient sans réserve la démarche du chef de l’État dans la mesure qu’elle vise à décrisper le climat politique et à favoriser l’émergence d’une stabilité institutionnelle en RDC.

La CASE exhorte les uns et les autres à s’investir dans la logique de la paix et de la réconciliation nationale afin d’offrir à la Nation des meilleures perspectives.

Lionel Kioni / CONGOACTU

Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
Police Beni

Insécurité à Goma:5criminels voleurs arrêtés par la police urbaine au quartier Mambanga sud

Next Article
Parlement

Les articles 26, 46 et 54 du RI de la chambre basse, une grosse épine dans le pied de fatshi

Related Posts
Total
2
Share