Kongo central: Jean-Claude Mvuemba élu haut la main président de l’Assemblée provinciale !

160214347575243159
Le tonitruant député provincial Jean-Claude Mvuemba, élu de Kasangulu, vient de succéder au Docteur Anatole Matusila.
Le vote de deux membres du bureau de l’Assemblée provinciale du Kongo central avait vécu ce mardi 06 octobre 2020 à l’hémicycle de cet organe deliberant.
Sur 37 députés qui composent l’Assemblée provinciale, 25 ont participé à cette joute. Après dépouillement, Jean-Claude Mvuemba a obtenu le maximum de voix, c’est à dire 25. Et, il succède ainsi à Matusila.
Il siégera désormais au perchoir de l’organe deliberant de la province chère à Mfumu Kimbangu. Jean Claude Nvuemba sera secondé par Samuel Nimi, élu vice président . Pour les notables Nekongo, l’avenement de ces deux élus au perchoir va concourir à mettre fin non seulement au statuquo qui avait élu domicile au sein de l’hémicycle mais aussi et surtout mettre fin à la crise entre les deux institutions provinciales à savoir l’exécutif provincial et l’organe délibérant. Au-delà de tout, enclenchera le développement de cette entité décentralisée.
Voilà où la mégalomanie a conduit Matusila médecin déserteur reconverti en politique. L’homme paie cash ses élucubrations. Après avoir joué avec le feu, le désormais ancien président de l’Assemblée provinciale du Kongo central rentre tristement dans l’histoire politique de sa province pour s’être fait porter le menteau de plus grand commun diviseur des Nekongo semant zizanie, haine, guerre verbale, outrage et confusion sur sa terre, réputée Oasis de paix.
Le péché de Pierre Anatole Anatole est d’avoir accepté de porter les armes pour combattre non pas le sous développement qui ronge sa province alors qu’il est demandé à chacun des congolais, peu importe son statut professionnel de faire quelque chose chez lui pour accompagner le chef de l’État dans sa volonté de hisser le pays mais le président déchu s’est choisi pour cible le Gouverneur Atou Matubuana. Une erreur monumentale. Car on ne peut combattre une idée que par une idée. Aujourd’hui, les faits confondent Matusila.
Le gouverneur Atou Matubuana reste, le médecin déserteur reprend sa place de simple deputé.
Source: c-news
Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
Moise Et Eliane

Prétendue victime sexuelle du pasteur Moïse Mbiye: Eliane Befano la grande perdante, la justice donne raison à la réserve de l'éternel

Next Article
Gilbert Kankonde Et Azarias Ruberwa

Dossier Minembwe : ça chauffe à l’Assemblée Nationale !

Related Posts
Total
2
Share