Accueil A la Une Kamerhe s’envole, Tshisekedi en quête de nouvelles alliances

Kamerhe s’envole, Tshisekedi en quête de nouvelles alliances

par Redaction
0 comment 170 vues

Tremblement de terre au sein du Front commun pour le Congo de Joseph Kabila, qui se voit tous les jours être dépouillé de ses membres proches. Et les répliques n’ont pas fini de se faire ressentir même peut-être au-delà des frontières.

L’Union sacrée, nouvelle famille politique de Tshisekedi peine à s’imposer. Condamné à 13 ans de prison par la Cour d’appel pour détournement des fonds, Vital kamerhe, ancien tout puissant Directeur de Cabinet de Tshisekedi est à l’étranger pour des raisons sanitaires.

Pendant ce temps, le Chef de l’État Félix Tshisekedi a ouvert la porte à Evariste Boshab, réputé plus proche de son prédécesseur Joseph Kabila, en foulant aux pieds les relations étroites et ancienne que Kabila et Boshab entretenaient avec des postures complices.

Le Front Commun pour le Congo (FCC), la plate-forme de l’ancien président Joseph Kabila se vide de ses membres influents. En une seule semaine, Kabila a perdu deux poids lourds de sa famille politique. Il s’agit de Théophile Mbemba, et Evariste Boshab, deux grands professeurs des Universités, qui hier étaient des machines de réflexion pour le Raïs.

Cette situation désastreuse de défection en cascade pousse certains des opposants du président Tshisekedi de parler d’un véritable coup monté contre son prédécesseur.

Félix Tshisekedi dispose désormais de beaucoup d’acteurs politiques ( députés, sénateurs, ministres…) qui lui sont favorables.

Dans un autre registre, les nouveaux juges qui ont été nommés, sont, sans nul doute, chargés notamment de valider le candidat victorieux lors de la présidentielle mais aussi de trancher en cas de demande de destitution du président.

Gilbert Ngonga Mandunda / congoactu.net

You may also like

Leave a Comment

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies