Football : Pascal Mukuna désormais PCA de la société Renaissance

Pascal Mukuna
Pascal Mukuna

Le FC Renaissance du Congo a changé de statut. Il est passé d’une ASBL à une société. C’est ce qu’a révélé son désormais Président du Conseil d’administration (PCA), Pascal Mukuna lors d’un point de presse le samedi 2 janvier dans son cabinet de travail à Bandalungwa. Le poste de président de section football reste vacant jusqu’à présent.

 

La mutation tant attendue par un bon nombre de supporters est arrivée. Cette annonce de Pascal Mukuna ne cesse d’alimenter des conversations dans l’opinion sportive en général et chez les «Bana Fibo» en particulier.

 

« Le FC Renaissance n’est plus une ASBL. Les choses ont changé. C’est désormais une société et je suis le nouveau PCA. Nous avons tous les documents requis pour fonctionner entant que telle. Plus rien ne se fera comme avant. Renaissance est un club omnisport. Il y aura le basket-ball, le volley-ball et autres disciplines. Je mets en garde toutes les personnes qui vont utiliser des insignes du club sans avoir notre bénédiction. La justice fera son travail en plein État de droit. Elles doivent être mandatées.», s’est réjoui Pascal Mukuna en brandissant devant la presse les documents en bonne et due forme.

 

Et de rappeler que ce projet date lors de la saison 2017-2018. Selon l’homme fort du club, Barthélémy Okito et Constant Omari respectivement Secrétaire général au sport et président de la FECOFA sont des témoins.

 

“Tout se fait objectivement, il n’y a pas de sentiment. Lorsque ce projet a commencé, j’étais en face du Secrétaire au Sport, Barthélémy Okito, c’est lui le témoin. En plus, le président de la FECOFA, Constant Omari s’est battu pour associer tout le monde. Ce n’était pas en catimini. Certaines personnes n’ont pas adhéré seules celles qu’étaient des visionnaires. Aujourd’hui, il y a des administrateurs: Pascal Mukuna, Lambert Banza, André Tutonda, Brunio Siamina, Jean-Marie Tshimungu (nldr: ancien président de Volley-ball DCMP) qui était à la genèse de Renaissance, Laurent Kazadi, Mukuna Trésor”, a souligné le PCA.

 

LA SUPPRESSION DE LA CNS

 

Dans la même optique, il a indiqué que le team vert, blanc et orange est à la recherche d’un candidat au poste de président de la section football et a décidé de prendre congé de la très influente Commission nationale des supporters (CNS) dirigée par Willy Kindembe. Il reproche aux animateurs de cette structure d’aller au-delà de leur mandat sur la gestion de l’équipe.

 

“C’est moi qui ai nommé cette structure. Leur mission a déjà pris fin. Si un enfant veut essayer de mettre la main sur le feu, il faut le laisser se brûler. Vraisemblablement les membres de cette CNS ont saisi la balle au bond pour que tout se transforme en gagne-pain. Ils sont montés au créneau en disant qu’ils avaient quatre candidats mais officiellement il n’y a personne”, a-t-il poursuivi.

 

BIENVENU AUX ACTIONNAIRES DE TOUT BORD EXCEPTÉ CEUX DU FCC

 

«Même les Libanais, les Sénégalais et autres sont les bienvenus. C’est une société. Tout le monde peut apporter sa part, comme actionnaire, l’objectif est d’œuvrer pour le bien de l’équipe. Pas question pour les politiciens du FCC de venir investir. On saura détecter de vrais sportifs en lieu et place de ces politiciens qui viennent avec des agendas cachés. La fille de Kengo Wa Dondo a fait du bruit sur les réseaux sociaux et puis plus rien.

 

Ce n’est pas de la magie, les bonnes personnes viennent à la source et non par des chemins sinueux. Mes yeux sont écarquillés et je fais le guet. Aux fibos, tous devons tous regarder dans la même direction. Votre société est là. C’était ma mission. Si quelqu’un s’oppose à cette société, c’est qu’il est membre du FCC», a-t-il mis en garde les actionnaires qui viendront avec un agenda politique tout en pointant le FCC de l’ancien président Joseph Kabila comme source de tous les maux de la société Renaissance.

 

Pascal Mukuna a brossé également la gestion de l’équipe depuis sa création en 2014 jusqu’à nos jours. En six ans, il a laissé entendre que c’est lui seul qui a contribué soit la bagatelle de 6 millions USD pour que la formation née de la dissidence de DCMP existe. Même en prison, il a dépensé de l’argent pour ce club vainqueur de la Coupe du Congo en 2016. Ce, à l’image de différents rapports des Assemblées générales.

Forumdesas / congoactu.net

Total
4
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
Moïse Katumbi Je Serai Toujours Derrière Le Peuple Congolais

RDC : Les Députés pro-Katumbi menacent de quitter le navire union sacrée

Next Article
Denis Mukwege

RDC : la réaction de Denis Mukwege sur l'arrestation de Roger Lumbala à Paris

Related Posts
Total
4
Share