EPST: l’IGF a démasqué des magouilles destinées à saper la gratuité de l’enseignement en RDC

Alingete Ceremony 20 02145 Jpg 640 350 1

L’inspecteur général des finances, Jules Alingete a fait des révélations sur l’existence des faux arrêtés antidatés de recrutement des agents et de création des écoles.

Jules Alingete Key a déploré la megestion des fonds gérés le service de contrôle et de la paie des enseignants.

Après le contrôle des finances dans la paie des enseignants, il a indiqué que ces fonds mis à la disposition du ministère de l’enseignement primaire, secondaire, technique et professionnel profite au personnel non enseignant au détriment du personnel enseignant pourtant principal destinataire de la gratuité de l’enseignement.

Par ailleurs, note Jules Alingete Key, il existe une prise en charge à la paie de nouvelles unités au détriment des anciennes unités non payées.

L’inspecteur général des finances a fait mention du détournement présumé de près de 62 milliards de francs congolais et  l’utilisation des fausses factures pour détourner les fonds mis à disposition par l’État.

C’était au cours d’une conférence de presse tenue ce mercredi 18 novembre 2020 à Kinshasa.

Toutefois les nombreuses revendications et supputations des syndicats des enseignants semblent trouver réponse avec cette révélation de l’IGF.

Lionel Kioni

Total
17
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
Whatsapp Image 2020 11 18 At 22.22.44

RDC: le premier ministre rassure les gouverneurs du décaissement régulier des frais de fonctionnement des provinces

Next Article

Fin de la coalition FCC - CACH: L' UNC en désaccord avec j. M. Kabund

Related Posts
Total
17
Share