Entreprise publique : la Regideso au bord du précipice

Regideso
Regideso

La situation socioprofessionnelle des cadres et agents de la Régie de distribution d’eau (Regideso) n’est guère reluisante.

La sociéte est engluée dans des dettes inexplicable auprès des banques commerciales. La situation est d’autant plus explosive qu’aucune banque n’est prête à consentir un autre prêt en faveur de cette entreprise.

Aujourd’hui, les créanciers sont à l’affût pour récupérer leur prêt auprès des centres de réception et autres points d’entrée des recettes de l’entreprise. Elles se servent d’abord avant de penser à la paie des cadres et agents de la Regideso.

Situation qui a conduit a 6 mois d’arriérés de salaires accumulés par ces agents. Aujourd’hui, deux mois viennent d’être apurés.

Et dans tout cela, Clement Mubiayi et Me Yoko Ya Kembe, respectivement Directeur général et président du Conseil d’administration, n’ont mis sur place aucun plan de remboursement de cette dette contractée auprès des banques commerciales.

Au contraire, ces responsables se sont illustres pendant la période de confinement dans des recrutements sauvages, sut base de critère sentimental et tribal. Et cela, en violation totale de la mesure

présidentielle interdisant tout engagement du personnel tout mouvement dans les entreprises publiques.

Source : c-news

 

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
Tt

La présidente de l’Assemblée nationale encourage l’entrepreneuriat féminin

Next Article
Fecofa

Football / La FECOFA préconise la fixation du salaire minimum des entraîneurs

Related Posts
Total
1
Share