Diplomatie : Ouverture d’un consulat général de la RDC à Dakhla au Maroc

Img 20201221 Wa0004
Img 20201221 Wa0004

La République Démocratique du Congo a ouvert un consulat général à Dakhla, ville située au Sahara marocain.

Il s’agit de la 9e représentation diplomatique inaugurée dans cette ville en moins d’un an.

La cérémonie d’inauguration a été présidée par le ministre des Affaires étrangères du royaume chérifien, Nasser Bourita et son homologue de la République Démocratique du Congo, Marie Tumba Nzeza.

Pour la patronne de la diplomatie, cette cérémonie revêt d’une importance capitale car il s’agit de la reconnaissance de l’indépendance du royaume du Maroc sur la région du Sahara.

Le Maroc a placé cette activité sous le signe de la fraternité et solidarité entre les deux pays.

Depuis le début de l’année, la ville de Dakhla a connu une forte dynamique diplomatique avec l’inauguration des consulats de Gambie, de la Guinée, de la République de Djibouti, de la République du Liberia, du Burkina Faso, de la République de Guinée Bissau et de la République de Guinée Equatoriale, en plus de la République d’Haïti, premier pays non-arabe et non-africain à ouvrir un consulat au Sahara marocain.

Dakhla est une ville située au Sahara occidental — territoire disputé et non autonome selon l’ONU — et sous administration de facto du Maroc depuis son évacuation par la Mauritanie en 1979. Dans le cadre de l’administration marocaine, cette ville est une commune urbaine (municipalité), chef-lieu de la province d’Oued Ed Dahab, au sein de la région Dakhla-Oued Ed Dahab.

Elle est connue pour ses atouts touristiques et classée depuis 2014 en tête des spots de sports nautiques à l’échelle mondiale.

Lionel Kioni

Total
4
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
Ambassade De La Rdc En France

France: La propriété immobilière de la RDC affectée à la résidence de l'ambassadeur vendue

Next Article
Fb Img 1608560856907

Dossier ACCESS BANK : les 30.000 USD perçus par l’APLC le 10 décembre n’ont été consignés au Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe que 5 jours après

Related Posts
Total
4
Share