Devos Kitoko dénonce l’usage des balles réelles par les éléments de la police lors de la marche

Devos

La marche organisée ce mercredi 14 octobre 2020 par l’engagement pour la citoyenneté et le développement a été pour dénoncer l’installation de la commune de Minembwe a été dispersée par les éléments de la police nationale congolaise.

Le secrétaire général de ce parti politique, Devos Kitoko dénonce cependant la répression policière pendant la convocation de cette manifestation qui se voulait pourtant pacifique.

“La police a fait usage des balles réelles pour disperser les militants qui marchaient pourtant pacifiquement”, a-t-il déclaré à la presse.

Ce dernier déplore cependant le non respect des droits de manifestation publique garantis par la constitution.

” Nous constatons que la police aux ordres des pro-rwandais est en train de disperser, de tirer à balle réelle. C’est regrettable parce que notre manifestation a suivi le cheminement nécessaire pour que la police puisse l’encadrer”, s’est exprimé Devos Kitoko.

La marche pour l’unité nationale et la défense de l’intégrité territoriale était prévue en principe ce mercredi 14 octobre 2020 pour dénoncer l’installation de la commune rurale de Minembwe considérée comme le début du processus de la balkanisation.

Lionel Kioni

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
Fayulu Martin

Kinshasa : la police remplace les pneus de la jeep de Martin Fayulu endommagés

Next Article
Felix Ts

La Gestion du pouvoir judiciaire au centre des échanges entre Tshisekedi et la délégation du CSM

Related Posts
Total
0
Share