Bukavu/ Sud-Kivu : Fin de l’atelier sur les performances des jeunes à la préparation de l’emploi

Img 20201128 Wa0002
Img 20201128 Wa0002

La ville de Bukavu dans la province du Sud-Kivu a abritée du 25 au 26 novembre courant les travaux d’atelier sur la revue annuelle des performances des jeunes à la préparation de l’emploi/ auto emploi pour les provinces du Nord-Kivu et Sud Kivu sur financement de l’USAID.

Un atelier organisé par ” Éducation développement center ” (EDC) qui a son siège à Washington aux États-Unis d’Amérique et une représentation dans la ville de Bukavu.
Ouvrant les travaux du dit atelier en présence de la ministre provinciale de la jeunesse et autres représentants du système des nations unies en RDC, le représentant personnel de la ministre nationale des affaires sociales qui se trouve être son directeur de cabinet, Samuel Gabriel Katalay a indiqué que la République démocratique du Congo répond à la volonté de mettre en pratique les différentes résolutions prises par la communauté internationale en vue d’éradiquer l’analphabétisation dans le monde en mettant en place notamment l’agenda 2030 pour le développement durable qui comprend l’ODD.4 , visant à assurer une éducation inclusive et équitable de qualité et promouvoir les apprentissages de la vie pour tous.
Selon le directeur de cabinet de la ministre des affaires sociales, dans ce ODD.4, la cible 4.3 d’ici 2030 a pour défis de faire que les femmes et les hommes aient tous accès à des conditions d’égalité, à un enseignement technique professionnel et universitaire de qualité et ce, à un coût abordable.
” la cible 4.4 vise à 2030 d’augmenter le nombre des jeunes et adultes disposant des compétences techniques et professionnelles nécessaires à l’emploi, à l’obtention d’un travail décent et à l’entrepreunariat “, a déclaré Samuel Gabriel Katalay.
L’orateur a rappelé à Goma et à Bukavu aux apprenants que c’est par l’éducation que l’homme devient utile à la société à travers sa participation au développement de celle-ci.
” l’éducation est un processus d’apprentissage qui s’étend sur la vie de l’homme “, a-t-il poursuit.
Il a encouragé la direction générale de l’éducation non formelle à continuer dans l’élan d’élaboration de production et de diffusion des manuels et modules et autres supports didactiques adapté au besoin de la population cible avec l’appui technique et financier du projet Adij.
Samuel Gabriel Katalay a cependant lancé un appel a tous les partenaires de continuer à travailler en synergie avec le ministère des affaires sociales pour la réalisation de son programme d’action en faveur des populations cibles.

Une bonne prise en charge

Clôturant ces assises soit le 26 novembre courant, Samuel Gabriel Katalay directeur de cabinet de la ministre des affaires sociales a laissé entendre que les résolutions prises à l’issue de cet atelier relatif à la préparation des jeunes à l’emploi seront coulées sous forme de recommandations pour une bonne prise en charge de cette problématique par le gouvernement et les partenaires techniques et financiers et serviront en même temps de base pour leurs indicateurs sociaux.
Il a remercié l’USAID et EDC car, à l’en croire la problématique de l’emploi des jeunes préoccupe au plus haut point le président de la République , Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.
Pour lui, cette question a fait l’objet du plan stratégique des la ministre des affaires sociales qui a en charge la gestion des vulnérables plus particulièrement de la jeunesse désœuvrée estimée à 65% de la population congolaise.

Pepeco Kinzala Nkuka

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
Whatsapp Image 2020 11 27 At 16.18.47

Equateur: UNPC pleure Kasonga tshilunde !

Next Article
16058317817180365

La CPI réclame Joseph Kabila, dixit Augustin Kabuya !

Related Posts
Total
1
Share