Bahati Lukwebo : Notifié officiellement après sa nomination comme informateur

Bahati L

Trois jours après sa nomination, le sénateur Modeste Bahati Lukwebo a été officiellement notifié le samedi 02 janvier 2021,  comme Informateur par Désir-Cachemir Kolongele Eberande, le directeur de cabinet a.i du président de la République, Félix Tshisekedi.

« Honorable, j’ai honneur de vous notifier, par la présente, qu’il a plu à son Excellence Monsieur le président de la République, en application de l’article 78 de la Constitution, de vous confier une mission en vue d’identifier la coalition majorité à l’Assemblée nationale », peut-on lire dans le document que Ouraganfm.cd a obtenu en exclu.

La lettre précise que la mission de l’informateur commence le 02 janvier 2021, le jour de sa notification.

« A cet effet, votre mission d’information est de 30 jours renouvelable une fois, à compter de ce jour », précise la lettre.

M. Eberande a souhaité plein succès à l’informateur Modeste Bahati dans l’accomplissement de la mission lui confiée par la haute hiérarchie du pays.

La décision du chef de l’État de nommer un informateur avait été motivée par la rupture de la coalition FCC-CACH. 

« Consécutivement à la fin de l’accord politique entre les forces politiques du CACH et celles du FCC en vue de la formation du gouvernement de coalition représentatif de ces deux regroupements politiques, le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi vient de confier ce jeudi 31 décembre 2020, conformément à l’article 78 de la Constitution, une mission d’information au professeur Modeste Bahati Lukwebo en vue d’identifier la coalition majoritaire à l’Assemblée nationale »,  avait précisé le communiqué de la présidence de la République lu le 31 décembre 2020, sur les antennes de la RTNC par Giscard Kusema, le directeur adjoint de la presse présidentielle.

Bahati doit dire, au terme de sa mission d’identification, quel camp a la majorité à l’Assemblée nationale. Si c’est l’union sacrée ou le Front commun pour le Congo.

Avec les élus Lamuka de Katumbi et Bemba, ceux de Bahati, les nombreux députés issus de partis membres du FCC ainsi que les élus CACH, Félix Tshisekedi peut se frotter les mains d’avoir déjà une majorité qui lui permettra de mener sa politique pour l’avancement du pays, après les années noires du régime Kabila, tranche un élu Lamuka.

Total
6
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
Voici Les Promesses Faites Par Félix Thisekedi Lors Du Congrès De 2019

Tshisekedi-députés nationaux : la majorité se confirme

Next Article
Fatshi Beton

UNION SACREE POUR LA NATION : L’ANALYSTE POLITIQUE ET ECONOMISTE CHRISTIAN MAYOMBE EXPLIQUE LES ENJEUX

Related Posts
Total
6
Share