Assemblée nationale : Mboso Nkodia aux commandes du bureau d’âges

Arton28776

Après un affrontement sanglant entre les militants du PPRD et de l’UDPS au Palais du peuple, le bureau d’âges pour examiner les pétitions dirigées individuellement contre les membres du bureau Mabunda, a été installé hier mardi 8 décembre, au cours d’une plénière dans la salle de spectacles du Palais du peuple.

 

Il s’agit Christophe Mboso N’kodia Mpuanga (FCC) doyen d’âge, 78 ans secondé de deux benjamins âgés de 27 ans, Aminata Namasiya du PPRD et de Gaël Bussa, fils de Jean Lucien Bussa, ministre du Commerce extérieur et Haut cadre du FFC qui a fait allégeance à Félix Tshisekedi en adhérant à l’Union Sacrée.

 

Les trois membres de ce Bureau de circonstance sont issus du Front Commun pour le Congo (FCC), famille politique du président de la République honoraire, Joseph Kabila qui apporte officiellement son soutien à l’actuel bureau de l’Assemblée nationale Prenant les commandes, Christophe Mboso Nkodia a invité ses collègues députés nationaux à privilégier la paix, la concorde et la dignité entre eux. Aussi, a-t-il fait observer que les pétitions sont des actes réglementaires qui seront examinées avec quiétude.

 

Par ailleurs, le président du bureau d’âges a insisté sur la protection de droit de la défense des membres du bureau incriminés qui seront notifiés pour venir à la plénière prévue pour ce jeudi 10 décembre aux fins de présenter leurs moyens de défense sur les griefs retenus à leurs charges.

 

Si dans le camp du CACH, on se frotte déjà les mains de faire basculer la Majorité parlementaire avec la présence de 279 députés à la plénière d’hier, le bureau de l’Assemblée nationale via son 2ème vice-président dénonce, cependant ce qu’il qualifie de coup d’Etat parlementaire.

 

Pour Boniface Balamage, ce qui s’est passé dans la soirée d’hier à l’Assemblée nationale, est un coup d’Etat parlementaire. ” Cela ne nous concerne pas. Notre bureau va bientôt se réunir et vous serez fixés de la suite des évènements ” a-t-il déclaré dans une sortie médiatique.

 

Bien avant l’installation du bureau d’âges, l’hémicycle du Palais du peuple s’est transformé une fois de plus, en un terrain de pugilat.

 

Ce temple de la démocratie a été le théâtre de bagarres rangées entre les militants du PPRD et ceux de l’UDPS. Des cas de blessés graves ont été enregistrés.

Total
3
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
20201208 184802

RDC : Une hôtesse du cabinet de Jeanine Mabunda serait victime de viol dans les Affrontements entre députés FCC-CACH

Next Article
Sénatrice Francine Muyamba

Sénatrice Francine Muyamba : "je préfère devenir opposante plutôt que participer à la dictature"

Related Posts
Total
3
Share