Assemblée nationale : le ministre Lisanga Bonganga dénonce le montant exorbitant de 12 millions Usd pour la session extraordinaire

Lisanga Bonganga
Alors que les députés provinciaux de l’arrière-pays alignent plus de 11 mois d’arriérés de leurs émoluments, le bureau d’âge de l’Assemblée nationale vient de convoquer une session extraordinaire qui doit coûter à la République 12 millions de dollars américains.
Alors qu’avec un million de dollars américains, on peut payer un an de salaire aux députés de certaines provinces.
Entretemps, on affirme que l’Union sacrée serait initiée pour l’intérêt supérieur du peuple, les deputés de l’Union sacrée devaient être mieux inspirés pour une participation bénévole et que les 12 millions exigés pour le tenue de la session extraordinaire devaient être affectées judicieusement a la lutte contre la Covid-19.
Par ailleurs, la Dynamique s’étonne que l’institution Président de la République viole inpunément ses propres décisions. Alors que tout rassemblement de plus de 10 personnes est interdit, le président de la République Félix Tshisekedi a organisé, le dimanche 3 janvier un rassemblement ayant regroupe plus 400 personnes.
D’autre part, soutient la Dysoc, la tenue de la session extraordinaires qui regrouperait 500 députés nation aux, 500 assistants parlementaires, 500 garde du corps et personnel administratif, serait lieu propice de contaminations à la Covid-19.
Ci-dessous la déclaration politique de la Dynamique pour la sortie de crise en rapport avec la situation’ que traverse le pays.
Niticnews / congoactu.net
Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
Fb Img 1610307832397

RDC-Affaire CAMI : Le DG Mupande victime d'un complot (Proches).

Next Article
Proces 100 Jours Pdg

État de droit : Benjamin Wenga et Modeste Makabuza de la société (SOCOC) condamnés à des peines de 5 ans du détournement de 12 millions dollars mais libérés après 5 mois

Related Posts
Total
1
Share