Ass nat: la FEC sollicite la suppression des entraves à la relance de l’agriculture

Fec Patrons Jpg 640 350 1

Les opérateurs économiques réunis au sein de Fédération des Entreprises du Congo sollicitent la suppression de toutes les taxes et autres entraves à la relance de l’agriculture en RDC.

Demande formulée ce mercredi 02 septembre à la commission ECOFIN de la chambre basse du parlement au d’une séance de travail de plus de trous heures.

Cette délégation conduite par l’administrateur délégué de la FEC Kimona Bononge a salué l’initiative de la présidente de l’Assemblée nationale Jeanine MABUNDA de s’entretenir avec le patronat congolais à quelques jours de la rentrée parlementaire de septembre dans une session essentiellement budgétaire.

Avec l’agriculture, il y a moyen de limiter l’exode rural en assurant à chacun un bien-être dans son milieu de vie, a déclaré Kimona Bononge.

La FEC plaide auprès de la représentation nationale pour une véritable révolution verte en conformité avec la vision du chef de l’État.

Plus d’une fois, la FEC dénonce les tracasseries dont ses membres sont victimes auprès des divers services de l’État, ce qui ne favorise pas un bon climat des affaires.

Lionel Kioni de congoactu