Affaire Minembwe : Azarias Ruberwa dénonce les accusations de balkanisation portée contre lui

Azarias
Azarias

Interpellé ce lundi 19 octobre 2020 devant les députés nationaux, le ministre de la décentralisation et réformes institutionnelles dénonce les accusations de balkanisation portée contre lui dans le dossier Minembwe.

Dans son speech, le ministre Azarias Ruberwa ne trouve aucune raison de son interpellation pour répondre aux actes posés par une autorité provinciale.

Le patron de la décentralisation rappelle que l’installation du bourgmestre de Minembwe a été faite et assumée par le ministre provincial de l’intérieur du Sud-Kivu.

Il ne se reconnaît ni près ni de loin dans cette affaire et qualifie ces accusations de sans fondement.

Azarias Ruberwa affirme avoir exécuté sa mission étant nationale en âme et conscience.

” Ma mission était nationale, je l’ai exécutée en âme et conscience. Il n’est pas approprié que le ministre que je suis réponde des actes posés par les autorités locales”, a-t-il déclaré.

Toutefois, le ministre de la décentralisation rejette les allégations sur la participation des députés nationaux ou ministres qui soient partis pour installer le bourgmestre de Minembwe.

Lionel Kioni / CONGOACTU

Total
2
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous Article
Cenco

Blocage du fonctionnement des institutions étatiques : la CENCO interpelle la coalition au pouvoir

Next Article
Whatsapp Image 2020 10 19 At 14.30.09

Nord-Kivu : Les enseignants réunis au sein du SYECO, SYNEP et SYNECAT continuent leur grève

Related Posts
Total
2
Share
Enable referrer and click cookie to search for pro webber